Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Bibliothèque

Danser sur les ruines: Une jeunesse tchétchène

Ajouté par on Saturday, 29 August 2009.    394 views Aucun commentaire
Danser sur les ruines: Une jeunesse tchétchène

Danser sur les ruines: Une jeunesse tchétchène

Littérateur: Milana Terloeva
Poche: 220 pages
Editeur: LGF (31 octobre 2007)
Collection: Le Livre de Poche
Langue: Français
ISBN-10: 2253121924
ISBN-13: 978-2253121923

Présentation de l’éditeur
Le livre commence et finit par un bal. Le premier fut annulé. C’était en 1994 : la guerre venait de toucher Orekhovo, petit village tchétchène d’où est originaire Milana Terloeva. Le second eut bien lieu. C’était en 2006 : après trois ans en France, la jeune femme retrouvait son village et dansait avec ses proches, par-delà les souffrances et la mort. Entre ces deux bals, douze années de violences, qui ont vu la vie de Milana Terloeva basculer quand une association lui a proposé de venir étudier à Paris. C’est ce parcours miraculeux que retrace ce livre, à la fois journal intime et journal de guerre, dans lequel défile toute l’histoire récente de ce pays meurtri. Danser sur les ruines est le récit d’un destin exceptionnel et le témoignage poignant d’une jeune femme qui aimerait que son peuple ait enfin la parole.

Biographie de l’auteur
Milena Terloeva, 27 ans, est tchétchène. Originaire d’un petit village de montagne (Orekhovo), elle a commencé ses études à l’université de Grozny puis a vécu trois ans en France où elle a été diplômée de l’Ecole de journalisme de Sciences-Po. Elle est retournée vivre en Tchétchénie pour y créer un centre culturel international.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.