Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Une histoire de la Russie: Zara (2ème partie)

Ajouté par on Saturday, 27 April 2013.    464 views Aucun commentaire
Une histoire de la Russie: Zara (2ème partie)

La Radio France a présenté la deuxième partie d’un programme sur l’histoire d’une jeune fille Tchétchène Zara Mourtazalieva qui est une victime du système d’injustice en Russie.

Le 19 avril, l’émission “Nous Autres” qui est animé par Zoé Varier, a présenté la première partie et le 26 avril la deuxième partie de programme a été présenté.

Zara a tout juste 20 ans quand elle quitte sa Tchétchénie natale, pour venir travailler à Moscou. C’était en 2003, la deuxième guerre Russo-Tchétchène était encore très actif et les autorités russes créaient une image fausse contre les Tchétchènes, Moscou vivait donc dans la hystérie de possibles attaques de terroristes.

Zara n’a pratiquement connu que la guerre depuis qu’elle est enfant. En 2003 en arrivant à Moscou, Zara a découvert la paix. Quand elle découvre Moscou, elle n’en croit pas ses yeux, elle prend des photos de tout, de tout ce qui brille, des monuments, des grands magasins. Zara ne sait rien de tout cela, elle est naïve, émerveillée par cette ville brillante et riche. Pourtant son histoire va tourner au cauchemar. Zara va tomber dans un piège duquel elle n’arrivera pas à sortir. Elle sera accusée d’être une terroriste tchétchène et condamnée dans une parodie de procès à passer huit ans et demi dans une colonie pénitentiaire.

Les ONG et les associations de défense des droits de l’homme ont toujours cru en son innocence et l’ont soutenue lors de son procès, mais la juge n’a rien voulu entendre. Parce que Zara était une victime idéale: jeune, naïve, Tchétchène.

Zara est une victime du système d’injustice, en Russie il y en a eu des milliers comme elle, des chercheurs, des journalistes, des avocats qui ont été accusés d’être des espions ou des terroristes.

L’histoire de Zara raconte comme celle de Sergueï Magnitski l’arbitraire de la justice en Russie. En Russie chacun peut être arrêté, condamné, emprisonné et tué en prison. Aujourd’hui en Russie la justice n’existe plus en tant qu’institution, les tribunaux sont à nouveau devenus des lieux, des instruments pour réprimer ceux qui pensent autrement, tous ceux que le pouvoir considère comme des ennemis, comme à l’époque de l’union soviétique. L’histoire de Zara est une histoire de la Russie d’aujourd’hui, où seuls ceux qui ont de l’argent et du pouvoir ont des droits.

Vous pouvez écouter la deuxième partie:

Vous pouvez écouter la première partie:

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.