Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Lettre ouverte: Incidents à Boston et Tchétchènephobie

Ajouté par on Thursday, 2 May 2013.    866 views Aucun commentaire
Lettre ouverte: Incidents à Boston et Tchétchènephobie

L’organisation internationale des droits humains, la campagne Sauvons la Tchétchénie (Save Chechnya Campaign), et l’Association d’études Caucasiennes à Paris ont publié une lettre conjointe au sujet des incidents à Boston et la Tchétchènephobie.

Voici la lettre:

.

.

Au:
Président des Etats-Unis d’Amérique, M. Barack Obama
Vice-président des Etats-Unis d’Amérique, M. Joe Biden
Secrétaire d’Etat, M. John F. Kerry
Secrétaire du département de la Sécurité, Mme Janet Napolitano
Procureur général du États-Unis d’Amérique, M. Eric H. Holder Jr.
Sénateurs du Sénat aux États-Unis
Les représentants des États-Unis Chambre des représentants
Gouverneur du Massachusetts, M. Deval Patrick
Le maire de Boston, M. Thomas Menino
Les représentants des organisations de médias
Les représentants des organisations de défense des droits de l’homme
Les citoyens des États-Unis d’Amérique

21.04.2013
Paris

Sujet: Incidents à Boston et la Tchétchènephobie

Monsieur le Président,
Monsieur le Vice-président,
Monsieur le Secrétaire,
Chère Madame le Secrétaire,
Monsieur le Procureur de la Général,
Monsieur / Madame le sénateur,
Monsieur / Madame représentant,
Monsieur le Gouverneur,
Cher Monsieur le Maire,
Cher Monsieur / Madame,

Nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles des victimes de la monstrueuse attaque terroriste à Boston. Nous partageons votre tristesse et votre douleur. Aucune autre nation ne comprend mieux vos sentiments que les Tchétchènes. Nous avons perdu des centaines de milliers de civils innocents, dont des dizaines de milliers d’enfants à la suite du terrorisme d’Etat russe depuis 1994.

Malheureusement, depuis l’identification des suspects, nous avons constaté un lynchage médiatique envers toute la nation tchétchène. Les origines ethniques ou les croyances religieuses de ces suspects n’ont joué aucun rôle dans leurs crimes, c’était simplement un acte inacceptable réalisé par deux personnes. Nous n’avons jamais entendu citer l’origine ethnique des criminels qui ont commis des actes terroristes barbares semblables aux États-Unis. Toutefois, dans ce cas, depuis le début, partout dans le monde, nous avons entendu à la télévision et à la radio, et lu dans les journaux et internet des milliers de fois ces termes réunis : «terroristes» et «Tchétchènes»!

Il en existe de nombreux exemples, mais en particulier les mots d’un ancien ambassadeur américain à l’Organisation des Nations Unies, John Bolton, décrivent l’ignorance et la haine commune : « Ces gens sont des tueurs! Ne vous méprenez pas à ce sujet. Le terrorisme a été un mode de vie pour les personnes vivant dans la région de la Tchétchénie pendant des années à cause de l’islamisme radical et de la lutte pour devenir indépendant de la Russie ».

Parler des origines ethniques de ces criminels ne fait que renforcer les pires stéréotypes et dépeint de manière négative la nation tchétchène toute entière. En effet, depuis le 19 Avril, nous avons reçu des dizaines de message remplis de haine ecriant vengeance provenant d’adresses IP des Etats-Unis, cela nous inquiète pour la minorité Tchétchène aux Etats-Unis et nous fait craindre des attaques racistes. Leurs amis, voisins, camarades de classe ou collègues seront méfiants vis-à-vis de ces familles innocentes qui, pour le reste de leur vie, toujours honteux, seront obligés d’expliquer qu’ils ne sont pas des terroristes et marcheront sur le fil du rasoir.

En tant qu’êtres humains, nous avons peur de ce que nous ne savons pas. Les récents évenements tragiques confirment une fois de plus que la majorité de la population mondiale n’a pas la moindre idée de ce que sont les Tchétchènes et de l’histoire de ce pays, mais à partir de maintenant, nous pouvons changer cela, nous pouvons travailler ensemble à établir la paix, l’amitié et l’humanisme, aussi bien que nous pouvons nous battre ensemble contre toute forme de radicalisme, de terrorisme et autres crimes. S’il vous plaît n’e participer pas à la Tchétchnenophobie, ne nous repoussez pas, mais tendez vos mains pour aider à créer un monde meilleur.

Sincèrement,

Mairbek Vatchagaev, président de l’Association des études Caucase (www.chechen.org)
A.Burak Oztas, directeur général de la campagne Sauvons la Tchétchénie (www.savechechnya.org)

*Texte a été traduit par le Comité Tchétchénie de Lyon.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.