Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

La famille tchétchène à Rodez logée au camping jusqu’à vendredi

Ajouté par on Wednesday, 14 August 2013.    146 views Aucun commentaire
La famille tchétchène à Rodez logée au camping jusqu’à vendredi

Après deux nuits passées dehors, sous le passage reliant la rue de Bonald à la place des Embergues, la famille tchétchène sans abri, dont le sort a ému les habitants du quartier a finalement trouvé un toit. Grâce à l’intervention du maire, Christian Teyssèdre, qui, depuis, ne décolère pas. Car, non content d’avoir dû, sur les deniers municipaux, payer une nuit d’hôtel (celle de samedi à dimanche) à ce couple et leurs trois enfants âgés de 1 à 5 ans, il les a, depuis, installés dans un bungalow situé au camping municipal.

Alors que, répète à l’envi le premier magistrat, «ce n’est pas à la ville de s’occuper d’une telle situation. C’est soit à l’État de prendre la famille à sa charge, soit au conseil général de veiller à ce que les enfants – dont un est malade – aient, au moins eux, un endroit chaud pour dormir». Mais, à ce jour, la préfecture n’a pas répondu au courrier que lui a adressé Christian Teyssèdre et n’a pris aucune mesure pour se saisir du dossier. Le conseil général, lui non plus, n’a, pour l’heure pas réagi. Encore que, pour la collectivité départementale, le dossier est un peu plus complexe : elle ne peut intervenir qu’à la seule condition que les enfants soient séparés de leurs parents…

Bref, c’est un véritable imbroglio administratif. Et le bungalow dans lequel vit cette famille depuis lundi n’est qu’une solution temporaire. Car le week-end prochain, cet abri doit être récupéré par son propriétaire. Résultat, si rien n’est fait d’ici là, ces personnes devront passer de nouvelles nuits à la «belle» étoile.

Source: La Dépêche du Midi

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.