Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Michel Hazanavicius tourne son nouveau film sur la Tchétchénie

Ajouté par on Tuesday, 8 October 2013.    174 views Aucun commentaire
Michel Hazanavicius tourne son nouveau film sur la Tchétchénie

Le réalisateur de The Artist se lance dans le remake du film américain The Search de Fred Zinnemann, l’histoire d’un petit garçon à la recherche de ses parents, transposée en pleine guerre de Tchétchénie.

Après avoir collaboré sur le victorieux The Artist, le couple Bérénice Bejo et Michel Hazanavicius ont un nouveau projet commun. Le tournage du remake des Anges marqués (The Search de Fred Zinnemann avec Montgomery Clift, 1948) a débuté en Géorgie le 29 août dernier. Les prises de vues se poursuivront ensuite à Paris. Selon le scénario écrit par le réalisateur d’OSS 117, l’histoire est transposée durant l’occupation militaire russe en Tchétchénie depuis 1999. Selon l’histoire, une infirmière travaille pour une Organisation Non Gouvernementale. Elle rencontre un petit garçon à la recherche de ses parents et se lie avec lui.

Nous vous rappelons que plus de 20 mille civils sont disparus dans la République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe depuis 1999 et on est sans nouvelles de leurs destins.

Si la période diffère (le film de Zinnemann se déroulait après la Seconde Guerre mondiale), Hazanavicius conserve l’essence de The Search : «L’histoire est toujours celle d’un enfant perdu, qui ne parvient pas à trouver sa famille. Il est le symbole de l’horreur de guerre», confiait Bérénice Bejo durant le Festival de Cannes, où elle a été récompensée du prix d’interprétation pour son rôle dans Le Passé. Le soldat américain – joué par Montgomery Clift dans la version de 1948 – qui recueillait le petit garçon rescapé des camps, est donc remplacé par une infirmière, incarnée par l’actrice française. Ce film avait valu une nomination aux Oscars à Montgomery Clift.

Comme pour The Artist, le remake des Anges marqués est produit par Thomas Langmann et sortira probablement en 2014, distribué par Warner.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.