Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

La torture et les mauvais traitements en Tchernokozovo

Ajouté par on Monday, 4 November 2013.    325 views Aucun commentaire
La torture et les mauvais traitements en Tchernokozovo

Une militante des droits de l’homme de la République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe, a rapporté qu’au moins dix emprisonnés hommes tchétchènes ont été confrontés à des mauvais traitements et de torture.

Selon les informations qui a été rapporté par Milana Bakhaeva, lors d’un raid qui s’est tenue le 23 Octobre, les forces spéciales du Service pénitentiaire fédéral russe (connu sous le nom FSIN) ont utilisé la violence contre les 10 prisonniers conservés dans une salle d’isolement de la colonie pénitentiaire n ° 2 situé dans le village de Tchernokozovo, dans le district de Naour en République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe.

Au cours du raid, les agents spéciaux ont abusé de prisonniers et les battre à coups de poings et de matraques. Les forces spéciales ont ordonné certains des prisonniers à se déshabiller, puis les ont alignés pour former un corridor dite et ont forcé les prisonniers à passer par là, et les ont battus avec des matraques et les coups de pied.

En raison des rumeurs de violence et de mauvais traitements, le 25 Octobre, le colonie pénitentiaire a été visité par trois membres du Groupe de travail de la Commission de surveillance publique (PMC) de la République tchétchène d’Itchkérie. Milana Bakhaeva a dit qu’elle était plus choquée par l’histoire de Khavaj Djamalkhanov.

« Il souffre d’un traumatisme crânien, et une plaque a été insérée dans le haut de sa tête. Des agents spéciaux n’ont pas seulement battu, mais ils ont aussi rasé de force la tête. Rasage a causé des douleurs et il pleurait, » a dit Bakhaeva.

Selon ses paroles, trois des prisonniers, y compris Khavaj Djamalkhanov, coupé les veines pour arrêter la violence.

« Les détenus ont dit qu’ils ont entendu leurs cris, mais ils ne pouvaient rien faire pour arrêter la violence, » a dit Bakhaeva.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.