Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Bibliothèque

Des témoignages tchétchènes

Ajouté par on Saturday, 4 January 2014.    223 views Aucun commentaire
Des témoignages tchétchènes

Des témoignages tchétchènes

Auteurs : Zalina Tcherguizova, Assya Eskirkhanova
Relié : 136 pages
Editeur : L’Harmattan (Janvier 2014)
Langue : Français
ISBN : 978-2-343-02159-1

Ce recueil, composé de témoignages racontés par des personnes qui ont survécu aux deux guerres atroces de Tchétchénie, dévoile leur souffrance, leur désespoir et leur force de résistance. Il rend hommage aux femmes veuves, aux jeunes amoureux séparés par les conséquences de cette guerre, aux personnes qui ont été forcées de quitter leur patrie et d’aller à l’étranger pour sauver leur vie et celle de leurs enfants.

INTRODUCTION

L’« Echo des âmes blessées » (recueil de témoignages sur la guerre de Tchétchénie) a été réalisé au cours d’une année. Ce livre devait voir le jour pour honorer la mémoire de tous ceux que Grozny a enterrés et de tous ceux qui en gardent des blessures à vie… Durant les années de guerre de Tchétchénie, ils s’étaient rassemblés comme un seul homme, ils ont péri pour défendre leur patrie. Ils se sont battus pour l’indépendance de la Tchétchénie jusqu’à l’épuisement : filles et fils, frères et pères, sœurs et mères se soulevèrent pour ceux qui étaient esquintés dans les cachots des prisons russes, pour ceux qui restent estropiés, ceux qui se retrouvent orphelins, pour ceux qui, assistant aux exécutions extrajudiciaires, sont devenus eux-mêmes victimes de ces atrocités.

Il est dédié aux femmes veuves, aux jeunes amoureux séparés par les conséquences de cette guerre, aux parents qui se retrouvèrent forcés de fuir leur patrie et sauver à l’étranger leur vie et celle de leurs enfants.

C’est l’écho des âmes blessées, des cris jetés à la face des tyrans qui ont ruiné leur vie, sans honte aucune de se prendre pour Dieu en décidant de leur sort !

Un tel recueil n’aurait pas vu le jour sans la participation de nos concitoyens qui ont répondu à notre demande, partagé leurs drames et nous ont soutenu. Les auteurs de ces histoires vivent aujourd’hui en Europe et en Tchétchénie. Nous avons demandé à chacun de décrire un jour de guerre. Un seul jour parmi tant d’autres d’épouvante. Le jour qui lui revient immédiatement en mémoire quand on prononce le mot « guerre». Participer à cette enquête n’est pas sans danger, pour soi comme pour sa famille, mais le silence tue une deuxième fois.

Espérons que ces bribes de souvenirs ne laisseront pas indifférent. Les récits collectés ici sont des histoires vraies, des instants contés par des gens écrasés sous deux guerres successives, la première entamée en 1994 par Eltsine et la seconde plus cruelle encore, fin1999, par Poutine. Elles ont fait 200.000 morts (sur un million d’habitants) dont 40.000 enfants tués à Grozny. Au bas mot, un Tchétchène sur cinq a disparu. Le lecteur découvrira ce qu’a enduré la petite et fière nation de Tchétchénie. Ces pages fragiles mettent en exergue et en particulier la cruauté du mot « nettoyage », “zatchistka” en russe. Pas un seul Tchétchène ne peut dire qu’il n’a pas connu dans sa chair les effets de ce mot et les conséquences qu’il engendrait : assassinats, enlèvements, pillages systématiques dans les districts où les soldats “nettoyaient”, c’est-à-dire partout.

Ce livre tente de transmettre au monde les sentiments, les pensées, les états d’âme, une part infime de ce que les Tchétchènes ont enduré, pauvres montagnards livrés à une armée russe massacreuse dans une indifférence mondiale et quasi absolue! Combien d’histoires non écrites et plus tragiques encore resteront à jamais gravées dans leur mémoire?

Merci à la France – pays où les « Droits de l’Homme » sont généralement respectés, elle est devenue un refuge paisible pour un grand nombre de Tchétchènes qui bénéficient de sa protection, grâce à elle ce livre a pu voir le jour. Ceux qui ont rassemblé ces récits ont été euxmêmes victimes de la guerre. Ils ont mis de leur temps, de leur énergie, de leur douleur pour réaliser ce travail, parce que c’était leur devoir et leur nécessité vitale de dire leur enfance volée et leur pays violé. Ils sont arrachés à leur terre natale. Mais un fil solide ne peut rompre.

Vous pouvez l’acheter par ICI.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.