Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Le régime pro-russe démantèle le Mémorial de la déportation à Grozny

Ajouté par on Sunday, 16 February 2014.    229 views Aucun commentaire
Le régime pro-russe démantèle le Mémorial de la déportation à Grozny

Sources locales ont rapporté que le mémorial de la déportation à Grozny a été démantelé par le régime pro-Kremlin dans la République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe.

En 1992, sous l’initiative de Djokhar Doudaïev , un monument a été créé dans le centre de Grozny, en mémoire de la déportation de la totalité du peuple tchétchène en 1944 sous les ordres directs du dictateur soviétique Joseph Staline. Dartchi Khasakhanov, un artiste tchétchène, construit un monument avec des pierres tombales qui ont été trouvés dans les sols de bâtiments soviétiques partout en Tchétchénie. Dans le monument, il a également utilisé une main avec un poignard. Le monument est rapidement devenu un symbole, non seulement pour commémorer la déportation le 23 Février, mais de prier pour toutes les victimes. En 2008, le régime pro-Kremlin a essayé d’enlever le monument, mais en raison de l’indignation du public, ils ne pouvaient pas être réussie; cependant, ils ont érigé trois mètres de long des barrières autour et interdire à quiconque de visiter.

Le 12 Février, les habitants de Grozny ont été témoins que certains travailleurs étrangers démontaient le monument de la déportation et ils attachent les pierres tombales devant le monument honteux du régime pro-russe qui représente leur police “héros” qui ont combattu aux côtés des envahisseurs russes à torturer ou de tuer leur propres concitoyens.

« Le Mémorial de la déportation doit rester à sa place. C’est une moquerie de la mémoire historique du peuple, et le désir d’effacer les événements des trois dernières décennies de la mémoire du peuple, » a déclaré un résident local qui a voulu rester anonyme.

« Le déplacement de ces pierres tombales vers le monument des policiers pro-russes tués, est une tentative pour justifier leurs actions. Il n’existe aucune association entre l’expulsion et leurs forces armées qui ont été tués. En fait, tout est fait dans le seul but de supprimer la mémoire. C’est un « cadeau » par le gouvernement pro-russe au peuple pour le 70e anniversaire de la déportation, » a déclaré un autre habitant de Grozny, Aslambek Ch.

Nous rappelons que le régime pro-Kremlin a également interdit la commémoration de la déportation massive en 1944, le jour où il est arrivé: « le 23 Février », et à la place, ils ont ordonné aux peuple de commémorer « le 10 mai », le jour de la victoire de l’armée soviétique, aux côtés de soldats soviétiques morts pendant la Seconde Guerre mondiale.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.