Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Les enlèvements massifs en Tchétchénie continuent

Ajouté par on Monday, 17 February 2014.    236 views Aucun commentaire
Les enlèvements massifs en Tchétchénie continuent

Sources locales ont rapporté que des centaines de jeunes hommes ont été enlevés dans la République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe.

Le 16 Février, les miliciens tchétchènes pro-Moscou ont encerclé le marché de la voiture dans la ville d’Ourus-Martan. Ils ont saisi des dizaines de jeunes hommes et quitté la région vers une destination inconnue.

Le même jour à l’heure du soir, les miliciens pro-Kremlin ont enlevé quelques autres jeunes hommes d’une mosquée près de Grozny.

Le 15 Février, dans le village de Goragorsk qui n’est pas loin de Grozny, 3 jeunes hommes enlevés par les miliciens tchétchènes pro-russes.

Le 14 Février, les miliciens qui est connu sous le nom « Kadyrovites » ont encerclé une mosquée locale à Goudermes. Ils ont enlevé environ 30 jeunes hommes. Puis, ils ont été emmenés dans un centre de détention locale par les ordres directs de Khasan Akhmadov, responsable administratif de régime pro-Moscou dans la région.

Sources locales affirment que le chef de miliciens prorusse du district de Leninski, appelé « Isa » participe activement ce type d’opérations d’enlèvement.

Jusqu’ici, les sorts et les localisations des hommes enlevées sont inconnus. Même si, la situation sérieuse, une quelconque des organisation des droits de l’homme basée en Tchétchénie ne parle pas de la situation, parce que, les familles des victimes ont peur de donner toute déclaration écrite concernant aux enlèvements.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.