Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Une petite fille tchétchène de 4 ans face à l’expulsion de Suède

Ajouté par on Tuesday, 18 March 2014.    268 views Aucun commentaire
Une petite fille tchétchène de 4 ans face à l’expulsion de Suède

Sources locales ont rapporté que les autorités suédoises ont décidé d’expulser une jeune fille tchétchène malade vers la République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe, où elle sera inévitablement confronté à la mort.

Selon les informations, Rouslan Ibragimov et sa femme Zezag Ibragimov ont été forcés de quitter leur patrie en raison de l’occupation russe et sont arrivés en Suède en 2009. La même année, Yasmin Ibragimov est née dans un hôpital suédois. En 2012, la famille a eu une autre fille. Leur demande d’asile a été rejetée, ils ont donc essayé leurs chances en Allemagne, mais après une courte période, ils ont été renvoyés vers la Suède en raison de la réglementation de Doublin II. En Novembre 2013, Rouslan Ibragimov est mort à cause du cancer et il a laissé son derrière sa femme et leurs deux petits enfants. Cependant, 4 ans Yasmin est gravement malade. Petit Yasmin souffre d’une maladie rare appelée « hydrocéphalie » (eau dans le cerveau). Son état est très critique et elle peut se déplacer qu’avec un fauteuil roulant.

La Cour suédois des migrations affirme dans sa décision que la petite fille peut être traitée dans la République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe, mais sa mère Zezag ne partage pas la même opinion: « En Tchétchénie, il n’existe aucun traitement pour la maladie qui souffre de Yasmin. Ma fille ne sera pas y survivre, » dit Zezag.

Le représentant légal de la famille, Ingrid Schiöler, qui a travaillé sur les demandes d’asile depuis 1970 au sein de la Croix-Rouge, estime que ce cas est l’un des plus scandaleux qu’elle ait jamais vu.

« Il semble que les autorités suédoises ne se soucient pas du sort de cette petite fille. Ils disent que s’il n’y a pas de traitement en Tchétchénie, ils peuvent l’envoyer à Moscou. La seule chose qu’ils veulent être sûrs, c’est qu’elle ne meurt pas pendant le voyage vers la Russie, » dit Schiöler.

Il y a également une pétition en ligne contre l’expulsion de la petite Yasmin. Si vous n’êtes pas indifférent au sort de cette jeune fille innocente, s’il vous plaît signer la pétition et de la partager.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.