Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

L’attaque raciste contre une famille Tchétchène en Pologne

Ajouté par on Tuesday, 5 August 2014.    394 views Aucun commentaire
L’attaque raciste contre une famille Tchétchène en Pologne

Le quotidien polonais « Wyborcza » a rapporté qu’une autre attaque raciste a été vu à Białystok, Pologne.

Selon les informations, le 10 Juillet, des inconnus ont mis le feu à la voiture d’un homme tchétchène. La victime Albert Oumarov a dit avec sa couramment polonais qu’il ne sait pas ce qu’ils veulent lui et sa famille, ils respectent les règles de droit et vivent sans problème.

Albert Oumarov et sa famille ont quitté leur pays d’origine en raison de l’occupation militaire russe continue dans les terres Tchétchènes; et ils sont arrivés en Pologne en 2010. Après un long temps d’attente, en Septembre 2013, ils ont obtenu une « protection subsidiaire » qui signifie la Pologne les accepte comme réfugiés et donne les mêmes droits avec des réfugiés. Cependant, ils ne pouvaient pas trouver la paix avec un statut. En fait, suivant leur arrivée, la famille Oumarov vivait dans un camp de réfugiés à Lublin, mais en raison des menaces qu’ils ont reçus par téléphone, ils ne se sentent plus en sécurité, et ils ont donc quitté la ville. Mais une nouvelle ville n’a pas changé la situation, lors de leur arrivée à Białystok, en Octobre 2012, un inconnu a coupé leur porte avec une hache. Jusqu’à présent, la police n’a pas pu identifier l’agresseur. Puis, la famille Oumarov ont changé leur appartement, mais en Octobre 2013, des inconnus ont brisé les fenêtres de sa voiture, comme d’habitude, la police polonaise ne pouvait pas identifier les agresseurs. Sorte qu’en deux semaines, une deuxième attaque a été vu, la cible était la voiture d’Albert Oumarov, une fois de plus des inconnus ont cassé les fenêtres de sa voiture; mais cette fois, les enquêteurs pouvaient déterminer le coupable, apparemment, il était leur voisin, un jeune homme de 20 ans qui déteste les Tchétchènes. En Janvier 2014, le jeune homme a été condamné à une amende et emprisonnement à la maison avec une surveillance électronique.

Le 10 Juillet 2014, à l’heure du minuit, Jamal, le jeune fils d’Albert est allé à fixer le lecteur de la radio dans voiture; mais au moment où il a vu deux hommes masqués qui fuyaient alors que leur voiture était en flammes. Après l’incident, la police a ouvert une enquête, pour le moment, ils ne peuvent pas dire si la dernière attaque est liée aux précédentes.

« Ils ont brisé les fenêtres de ma voiture deux fois, à la fin ils ont mis le feu. Nous avions venus en Pologne avec un espoir de trouver la paix. Qui va nous protéger? » dit Albert Oumarov.

Sur le côté de la famille tchétchène, bien sûr, les dégâts matériels est douloureux, mais le sentiment de peur écrasante est la pire. Maintenant, la femme d’Albert même peur d’aller parc avec ses enfants.

« Nous sommes reconnaissants à la Pologne et aux Polonais qu’ils nous ont accepté dans leur pays; mais je ne sais pas comment vivre ici dans ces circonstances, » a déclaré Albert Oumarov.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.