Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Saïd-Emin Ibragimov: « L’espoir c’est ce qui meurt en dernier »

Ajouté par on Friday, 12 June 2015.    111 views Aucun commentaire
Saïd-Emin Ibragimov: « L’espoir c’est ce qui meurt en dernier »

Saïd-Emin Ibragimov, ancien professeur de droit à l’université de Moscou, ancien ministre de l’information de Tchétchénie de 1989 à 1995 était l’invité de la réunion intercomités de soutien aux familles tchétchènes qui s’est déroulé à Albi. Ce pacifiste préside le comité international des droits de l’homme de Tchétchénie. Il lutte pour révéler ce qui se passe actuellement dans son pays. Organisateur d’une marche pour la paix de plus de 4 000 km, il a également suivi huit grèves de la faim (340 jours cumulés) et échappé à plusieurs attentats dont le dernier le 8 août 2014 à Starsbourg où il fut enlevé, frappé et torturé. Il est réfugié politique en France depuis 2001.

Parvenez-vous à avoir des informations de Tchétchénie?

C’est difficile, les comités contre la torture ont du mal à travailler, les gens ont peur d’y aller. À travers Kadyrov (Président de la régime pro-Russe en Tchétchénie), Poutine s’emploie à diviser la population et à détruire la société. Avant on comptait de nombreuses associations de défense des droits de l’homme aujourd’hui il ne reste que le comité contre la torture.

La torture existe donc ?

Et le droit n’existe plus, c’est selon la volonté de Kadyrov. Il y a seulement quelques jours, des jeunes filles, soi-disant trop voilées, ont été agressées par des miliciens de Kadyrov, en Tchétchénie, c’est impensable de battre une femme c’est contre toutes les traditions. Des jeunes se sont alors interposés et en représailles leur village a été encerclé et une trentaine d’hommes ont été enlevés. Leurs familles sont depuis sans nouvelles.

Comment agissez-vous pour dénoncer ce qui se passe dans votre pays ?

Je ne parle pas beaucoup, ne fais pas de spectacle, j’essaye de constituer un argumentaire juridique en m’appuyant sur le droit international qui montre que Poutine a commis des crimes de guerre et contre l’Humanité en Tchétchénie, notamment lors de la deuxième guerre (1999-????). J’ai déposé un dossier de plainte de 20 pages en juillet 2014 à la Cour pénale internationale de La Haye, mais il faut encore l’instruire.

Et un mois plus tard…

J’ai été agressé. C’était à Starsbourg et les deux ou trois hommes parlaient le russe avec l’accent de Moscou, certainement des agents des services secrets, j’en ai au moins reconnu un de l’ambassade de Russie. Comme j’ai refusé de collaborer, d’accepter beaucoup d’argent, ils m’ont torturé.

Votre travail dérange donc à ce point ?

Poutine me déteste, encore plus depuis que la plainte a été déposée. Il faut bien comprendre que la Tchétchénie est un laboratoire pour Poutine et la Russie qui paye très cher pour étouffer la moindre contestation. Ce que la Russie a fait en Tchétchénie va servir de modèle pour le faire ailleurs.

Êtes-vous protégé en France ?

Une demande a été faite en ce sens mais je n’ai pas de réponse et pas de protection particulière.

Vous vous battez depuis plus de 20 ans pour que les droits de l’homme soient respectés en Tchétchénie. N’y a-t-il pas un peu de lassitude ?

Non, il faut toujours garder espoir. L’espoir c’est ce qui meurt en dernier.

Baissangour, votre fils en est-il l’incarnation ?

J’espère qu’il continuera le combat que j’ai commencé car il souhaite faire des études de droit, mais il est encore jeune, il n’est qu’en seconde.

Source: La Depeche

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.