Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Communiqué de Presse de la Save Chechnya Campaign sur le 23 février

Ajouté par on Friday, 22 February 2013.    426 views Aucun commentaire
Communiqué de Presse de la Save Chechnya Campaign sur le 23 février

L’organisation internationale des droits humains, “Save Chechnya Campaign: Brisez le silence pour la justice en Tchétchénie” a publié un communiqué de presse sur le 23 février, Journée Mondiale de la Tchétchénie.

COMMUNIQUE de PRESSE

le 23 février 2013

Sujet: 23 février, Journée Mondiale de la Tchétchénie

Rien ni personne n’est oublié !

L’hiver 1944
Comme une lame extrême
Cette année
L’été n’est jamais arrivé
Les plaies de mon cœur saignant n’ont jamais guéri
Le temps est une éternité
Mais il n’est pas un remède pour oublier
Notre trajet et 13 ans en Sibérie!..

Le 23 février est l’une des dates les plus tragiques de l’histoire du peuple Waynakh (Tchétchène et Ingouche).

Le 11 février 1943, le Politburo, organe suprême du Comité central du Parti communiste de l’Union soviétique qui définit la ligne politique directrice de l’Etat, discute de l’idée de « liquider » la République socialiste soviétique autonome de Tchétchénie-Ingouchie et d’« expulser » toute la nation de Tchétchénie-Ingouche sous prétexte de « collaboration avec les Allemands ». La décision est prise en dépit du fait qu’« entre 1941 et 1944, plus de 40’000 Tchétchènes et Ingouches combattent dans l’Armée Rouge » et que « seulement 450 d’entre eux, armes à la main, ont lutté contre les Soviétiques ».

L’opération d’expulsion des peuples tchétchènes et ingouches s’appelle “Tchetchevitsa” (Lentil). Elle coûte près de 150 millions de roubles (3,9 millions d’euros). Près de 20.000 agents du NKVD, NKGB, SMERSH, ainsi que 100’000 soldats d’unités de l’armée y prennent part.

Comme il est prévu, le 23 février 1944, ce n’est pas seulement une poignée d’individus, ni même un groupe ou une partie de la population, mais toute la nation de Tchétchénie-Ingouche : hommes et femmes, enfants et personnes âgées, qui est déportée. Tous sont victimes de la Russie Soviétique! Les gens sont entassés dans des wagons à bestiaux non chauffés et y restent plusieurs semaines durant, le temps du trajet vers la Sibérie et l’Asie Centrale. Le train s’arrête toutes les 24 heures et les morts sont jetés hors des wagons.

Pendant l’opération, un village de montagne appelé Khaibakh, situé au cœur de la Tchétchénie, symbolise le génocide en cours dont les autorités russes soviétiques se rendent responsables. Le 26 février 1944, les 700 habitants du village, y compris les femmes enceintes et les jeunes enfants, même les centenaires, sont enfermés dans une grande écurie et brûlés vifs. Le responsable du massacre signale son action par télégramme:

A l’attention du Commissaire du peuple aux Affaires intérieures, Camarade L.P. Beria :
Confidentiel
Vu qu’il s’est révélé impossible de les transporter et afin de compléter l’opération ”Montagnes” dans les délais prévus,j’ai été obligé de liquider plus de 700 résidents du village de Khaibakh.
Grozny, Département des Affaires intérieures,
Lieutenant-colonel Gvechiani

Et Moscou le félicite :
Compte tenu de votre action dans le village de Khaibakh, nous vous recommandons pour une promotion et une distinction d’Etat.
Félicitations.
Commissaire du peuple aux Affaires Intérieures URSS L.P. Beria.

Selon les archives soviétiques, en seulement quelques jours, 496’400 Tchétchènes et Ingouches sont déportés vers l’Asie Centrale et la Sibérie. Jusqu’à 250’000 personnes meurent lors de l’expulsion et l’exil. Seulement la moitié d’entre elles reviennent sur leur terre historique après 1957.

Il y a une telle obscurité et une telle censure que le monde apprend ce qui est arrivé deux ans après l’évènement ! En 2004, 60 ans après la déportation, le Parlement Européen reconnaît que la déportation du peuple tchétchène vers l’Asie centrale et la Sibérie le 23 Février 1944 sur ordre de Staline, constitue un acte de génocide au sens de la Convention de La Haye de 1907 et de la Convention pour la prévention et la répression des crimes de génocide adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 9 Décembre 1948.

Aujourd’hui, malgré une nouvelle censure, il est possible de savoir ce qui se passe et s’est passé depuis deux décennies en Tchétchénie : les dirigeants du monde attendront-ils encore 60 ans pour dénoncer les horreurs récentes survenues ?

Nous, The Save Chechnya Campaign, demandons à tous les gouvernements indépendants et démocratiques de reconnaître comme actes de génocide, d’une part la « déportation de 1944 » des peuples tchétchéno-ingouches par la russie soviétique et d’autre part les actions et exactions régulières entrepris par la Russie démocratique au cours des années 1999 et 2000 de nouveau en Tchétchénie. Nous appelons aussi à l’établissement d’un tribunal spécial international pour les crimes de guerre en Tchétchénie apte à juger et condamner les auteurs.

Save Chechnya Campaign

La version en langue tchétchène:

Зорбанан дIахьедар

23.02.2013

тема: 23 февраль, Нохчийчоьнан дуьненан юкъара де.

Цхьа а вийц цавелла, я цхьаа дийц а цадина!

23 февраль – вайнахана уггаре а боккха бала боьссина де.

11 февралехь 1943 шарахь, СССР Коммунистин Нохч-г1алг1айчуьрачу комитето дийцаре дира вайнах махкаха баха, Нохч –г1алг1айн Автономни Советин Социалистин республика д1аяккха.

Вайнах бух боцуш бехке бора немцошна г1о лаьцна бохуш. 1941- 44 шерашкахь 40 000 нохчо Ц1ечу Эскарехь воллушехь, чекистин терахьашца а Советан 1эдална духьала 450 бен г1аттамхо воццушехь, Герман эскар вайнехан махкахь хилла а доццушехь.

Д1абоьдуш дуьненан юкъара шоллаг1а т1ом а болуш, вайнах махкара бохуш(план «Чечевица») советаша харж йира 150миллион соьманна(3,9 миллион евро). Цу зуламна хьалха ваьккхина вара 20 000 НКВДешник, 100 000 салти.

Цу дийнахь ишта, цхьа а юкъара цакъестош, мел волчу вайнахана геноцид ян йолира Советин Россис. Массо а вайнах дахний лелочу вагонашца новкъа бехийра. Цаьрга кхаа дийнахь хир бу баьхна некъ, шина –кхаа кийрана бах белира. Новкъахь 24 сахьтехь цкъа бен цасацайора ц1ерпошташ. Шайна чуьра маццаллех, шелонах белларш охьа баьхна некъаца сихонца д1ах1улбан.

Амма, нохчийн кхерч лору ламанан юрт – Хьайбахь , уггаре а доккха зулам хилира Советин Россис нохчашна т1ехь йиначу геноцидах.

26 февралехь 1944 шарахь, Хьайбахара а, ишта цунна гондахьарачу ярташкара а схьа гулбина, цигахь колхозан божли чохь дина боллушехь вагира 700 сов стаг. Воккха, шима, доьзалхойха болу зударий а цакъестош.

Оцу зуламна жоьпаллех волчу чалтача хаам бахьийтира:

Йоккхачу къайленца СССР-н чохьарчу г1улкхан Коммисаре накъосте Берия Лавренте.

Алха хьан б1аргашна. Д1акхалхо халонаш хиларна, оперци «Лаьмнаш» шен рожехь чекх яккха, Хьайбаха юртахь ас х1аллак дина 700 сов адам.
Грозный,
Чоьхьарчу г1уллакхан урхалла, полковник Гвишиани.

И декъал веш, цунна Москохара духьал беъначу хаамо бохура:

Грозный. Гвишианига.
Хьайбахара нохчий бохабеш хьо каде хьовзарна, хьуна совг1ат дан а, хьан чин айдан а сацам хилла. Декъал во.
Къоман чоьхарчу г1уллакхан Коммисар Берия.

Советин архиваша дийцарехь 496 400 вайнах ву юкъерачу Азехь, Сибреха масехь дийна д1акхалхинарг. Новкъахь шелонах,мацаллах уьш дукха х1алак хилла. Ишта цигахь д1акхаьчча махкалла хилла а делла цараха дукха адам. Ткъа цараха бисначарна 1957 шарахь бен шайн махка юхаберза бакъо а ца елла.

Советаша ч1ог1а х1улдина дара вайнах Кавказера бохор. Уьш бохийна ши о даьллачул т1аьхьа бен дуьненна а цахиира вайнахах хилларг х1ун ду. 2004 шарахь, вайнах бохийна 60 шо даьллачул т1аьхьа Европан Парламенто т1еийцира сацам: 1944шарахь Сталинан омрица вайнахана йинарг геноцид ю, аьлла. И геноцид хилар 1907 шарахь хиллачу йоьалг1ачу Гаагси Конфенцин сацамца а, 9 декабряхь 1948 шарахь ООНан Генеральни Ассамлеяс геноцидан талорш билгал даьхначу Конфенцица а тоьшалла деш.

Тахана Россина мел цалаарх а дуьненна гуш ю х1окху т1аьхьарчу 20 шарахь Россис нохчашна йо керла геноцид. Хаттар х1утту: кхин 60 шарахь 1ийр бу те, дуьненан политикаш и геноцид хилар къобал цадеш?

Оха, Save Chechnya Campaign, массо маьршачу а, демократин а паччахьалкхашка доьху:

а)1944шарахь Советин Россис нохчий бохор а, кху т1аьхьарчу 20 шарахь демократин Россис нохчашн дина зуламаш а цхьатерра геноцид ларар.

б) и зуламаш лерийна талла дуьненан юкъерачу Суьдан коммисии кхолла. Уьш адамаллин духьала дина талорш лара а, зуламхой Дуьненан Суьдан хьалха х1иттон а.

Save Chechnya Campaign

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.