Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Un Institut Belge se mobilise pour cinq de ses élèves menacés d’expulsion

Ajouté par on Saturday, 15 March 2014.    70 views Aucun commentaire
Un Institut Belge se mobilise pour cinq de ses élèves menacés d’expulsion

L’Institut Saint-Roch de Marche à Marche-en-Famenne qui est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne, a organisé une action de soutien pour cinq de ses élèves actuellement menacés d’expulsion.

Vendredi matin, l’équipe pédagogique et les 980 élèves de l’Institut Saint-Roch de Marche se sont mobilisés pour cinq de leurs élèves originaires de Tchétchénie, de Russie et du Kosovo.

Maryam, Ermal, Abubakhar, Ahradat et Issa ont reçu dernièrement leur avis d’expulsion du territoire. Pour les soutenir et sans prendre position dans leur dossier, leur école a décidé de se mobiliser en organisant un grand rassemblement et une animation afin de sensibiliser les élèves à la problématique de l’immigration.

Afin de marquer les esprits, les élèves ont schématisé une carte d’Europe dans la cour de récréation. Vêtus de couleurs sombres, ils se sont répartis sur les terres.

Quelques élèves vêtus de blanc symbolisaient des sans-papiers et étaient éparpillés sur le continent. Lorsque l’un d’entre eux a été expulsé symboliquement, les élèves ont hué cette situation.

« Nous espérons que cette mobilisation sensibilisera les autorités et que celles-ci permettront à ces étudiants de terminer leur cursus scolaire, souhaite Pascale Lejeune, directrice de l’Institut Saint-Roch. Ils sont tous plongés dans l’incertitude. Ce sont des jeunes qui ont vécu un terrible déchirement en quittant leur pays, qui ont ensuite reconstruit leur vie, qui essaient de s’intégrer au mieux, qui apprennent la langue et qui réussissent. Et, un jour, pour eux, tout s’effondre comme un château de cartes. »

Cinq élèves menacés

Parmi ces étudiants menacés d’expulsion, il y a Maryam, 19 ans, émigrée russe qui réside au centre de Pondrôme et qui réside en Belgique depuis quatre ans et quatre mois (voir infra). Il y a également Ermal, le Kosovar. « Ce dernier vit chez un oncle en Belgique avec sa mère qui souffre d’un cancer. Ils ont tout perdu là-bas. Son père est arrivé sur notre territoire cinq mois plus tard. Ermal et sa mère ont reçu un avis d’expulsion, mais pas son père. Ce sont deux dossiers différents », explique la directrice.

« Quant à Issa, Zahradat et Abubakhar, issus d’une même famille, ils ont tous trois émigré de Tchétchénie. Ils résident au centre de Melreux depuis 18 mois », conclut Pascale Lejeune.

Source: L’avenir.net

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.