Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Les médecins autrichiens ont été reconnus coupables de la mort d’un demandeur d’asile tchétchène

Ajouté par on Tuesday, 18 March 2014.    92 views Aucun commentaire
Les médecins autrichiens ont été reconnus coupables de la mort d’un demandeur d’asile tchétchène

Les médias autrichien a indiqué que le tribunal de district a trouvé deux médecins coupable dans la mort d’un demandeur d’asile tchétchène dans un centre de détention.

Précédemment, nous avons rapporté le décès de Zelimkhan Isakov, 35 ans tchétchène demandeur d’asile, dans un centre de détention à Vienne, en Autriche, alors qu’il attendait son expulsion vers la Russie le 27 Septembre 2012. Le tribunal de district de Josefstadt à Vienne a traité l’affaire le 17 Mars. Les documents de la cour ont prouvé que Zelimkhan Isakov a demandé de l’aide médicale entre le 14 Septembre et 27 en mentionnant la douleur dans sa poitrine au début et sur ​​tout le corps plus tard. Cependant, aucun des médecins a demandé, même pour un ECG, parce qu’ils considéraient ses plaintes comme une façon de prévenir de son extradition. À la fin, Zelimkhan Isakov est décédé le 27 Septembre à la suite d’une crise cardiaque. Le juge de la cour, Margeratha Richter, a considéré cette attitude comme l’homicide involontaire coupable. Elle a ordonné 150 jours d’emprisonnement pour les deux médecins, mais ensuite commuté en une sanction pécuniaire: 150 mille euros (100 euros par jour). Les médecins coupables seront également en charge les frais de jugement.

La mort de Zelimkhan Isakov n’a pas empêché la procédure d’extradition et sa famille a été renvoyé vers la République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe. Pour cette raison, la femme de la victime n’a pas pu participer à l’audience, cependant, sa sœur a eu la chance de parler brièvement. « Ma sœur ne demande pas de compensation. Elle veut que les coupables soient punis, » elle a dit.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.