Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Actualités

Fausse Tribunal en Tchétchénie condamné Rouslan Koutaev à 4 ans ans de prison

Ajouté par on Wednesday, 9 July 2014.    355 views Aucun commentaire
Fausse Tribunal en Tchétchénie condamné Rouslan Koutaev à 4 ans ans de prison

L’avocat Pyotr Zaikin a rapporté que le 7 Juillet, un fausse tribunal municipal à Ourus-Martan dans la République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe, a condamné Rouslan Kutaev, le Président de l’Assemblée des peuples du Caucase et le Comité international pour les problèmes du Caucase du Nord, à 4 ans d’emprisonnement dans une colonie général de régime sur une accusation de possession illégale de drogues que les militants des droits de l’homme disent que il a était ouvertement fabriqué. Le tribunal a également interdit Kutaev pour une année de plus à assister aux événements publics et être engagé dans des activités publiques.

Quelques jours avant son enlèvement le 20 Février, Rouslan Koutaev avait organisé une conférence scientifique à Grozny, appelée « Déportation des Tchétchènes. Qu’y avait-il, et peut-il être oublié? », pour marquer 70e anniversaire de la déportation de tout le peuple tchétchène-ingouche vers l’Asie centrale et la Sibérie sur ordre du dirigeant de l’époque soviétique Joseph Staline. Prenant la parole à cette conférence, Koutaev avait encouru la colère de Ramzan Kadyrov, le dirigeant du régime fantoche en Tchétchénie, en critiquant son édit deux ans auparavant que désormais la déportation anniversaire doit être marqué pas à la date réelle (23 Février), mais au début de mai, en même temps que l’anniversaire de la mort en 2004 du père de Ramzan Kadyrov, Akhmed-Hadji, dans un attentat.

Selon le procureur fantoche, Rouslan Koutaev de 56 ans, a été arrêté sur la rue dans la ville de Gekhi à Ourus-Martan qui est sud-ouest de Grozny, le 20 Février, parce qu’il se comportait « bizarrement ». Une fouille de sa personne aurait révélé trois grammes d’héroïne. Koutaev et d’autres témoins, cependant, disent qu’il a été arrêté au domicile d’amis qu’il visitait et n’a pas été fouillé avant d’être enlevé. Ce qui est plus, les six témoins de l’accusation fantoche qui prétendent avoir assisté à l’arrestation de Koutaev donné des témoignages contradictoires au tribunal fallacieux. Bien que tous d’accord sur le temps comment était en ce jour, ils étaient incapables de dire qui a autorisé l’arrestation de Koutaev ou si ils ont fait leur chemin à l’endroit où il a été appréhendé à pied ou dans un véhicule de bandits armés de Kadyrov. Ils ont également été incapables de décrire le paquet d’héroïne prétendument trouvé sur Rouslan Koutaev.

Après son enlèvement, Rouslan Koutaev n’a pas été prise au poste locale du régime pro-Moscou à Ourus Martan, mais à Grozny où il a été interrogé en présence de soi-disant adjointministre de l’Intérieur tchétchène pro-russe Apti Alaudinov et Magomed Daudov, tête de l’administration de Kadyrov. Daudov avait téléphoné Koutaev après la conférence sur la deportation et a exigé qu’il doit aller à son bureau pour un interrogatoire, une demande qui Koutaev ignoré car il considère qu’il est honteux de se conformer immédiatement.

Témoignant le 7 mai, Rouslan Koutaev dit que, après son arrestation, il a été « sauvagement roué de coups » par de hauts responsables pro-russes en présence de leurs gardes du corps. Il n’a pas nommé les agents en question.

Alors que la plupart des militants des droits de l’homme attribuent l’arrestation de Rouslan Koutaev pour ses critiques publiques de Kadyrov et / ou son refus à signaler immédiatement au bureau de Kadyrov pour interrogatoire lorsque ordonné de le faire; Kutaev lui-même voit les représailles contre lui dans le cadre d’une tendance plus large, « une nette tendance à discréditer personnalités politiques et publiques qui critiquent la direction pro-russe ».

Nous vous rappelons que Rouslan Koutaev est un militant de la société civile bien connu, qui vit en République Tchétchène d’Itchkérie qui est toujours sous l’occupation militaire russe. Koutaev a servi comme adjoint au Premier ministre par intérim Aslan Maskhadov dans le gouvernement intérimaire formé après la signature de l’Accord Khasavyourt en Août 1996, qui a mis fin à la guerre de 1994 à 1996, et comme aide à Maskhadov après que il a été élu président de la République tchétchène d’Itchkérie en Janvier 1997. Il a été co-président de la Société pour l’amitié russo-tchétchène jusqu’à sa fermeture en Octobre 2006. Il est actuel chef de l’Assemblée des peuples du Caucase et le Comité international pour les problèmes du Caucase du Nord.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.