Bibliothèque

Des informations sur les livres qui sont liés à la Tchétchénie et les Tchétchènes

Culture Tchétchène

Des articles, des matériaux et plus sur la culture tchétchène

Documentation

Vous pouvez trouver ici des anciens articles, des présentations, des conférences et des discours relatifs à la Tchétchénie

Paroles de chansons

Vous pouvez lire les paroles des chansons les plus célèbres, écouter et les télécharger

Poèmes

Vous pouvez trouver ici des poèmes qui sont écrites sur les Tchétchènes et aussi les poèmes par les poètes tchétchènes très bien connus

Home » Bibliothèque

Des portes de l’enfer tchétchène à l’errance

Ajouté par on Sunday, 21 October 2012.    1,518 views Aucun commentaire
Des portes de l’enfer tchétchène à l’errance

Des portes de l’enfer tchétchène à l’errance : Une victime du syndrome de stress post-traumatique témoigne

Auteur: Béatrice Sagot
Broché: 128 pages
Editeur : L’Harmattan (28 juillet 2009)
Langue : Français
ISBN-10: 2296096425
ISBN-13: 978-2296096424

Présentation de l’éditeur

1995, Tchétchénie. Des populations meurtries sont poussées hors de leur pays par une stratégie de la terreur. Volontaire de MSF France, Béatrice Sagot est sur la frontière, en Ingouchie, pour les accueillir dans des camps. Pour ce médecin de l’action humanitaire, qui compte déjà un an d’expérience en Guinée Conakry, il s’agit seulement d’une mission d’assistance médicale, à des réfugiés, dans une zone sécurisée. Tout se passe aussi bien que possible, jusqu’à ce matin du 8 avril… Ce jour-là, le village tchétchène de Samachky, tout proche, est la proie des militaires russes et des mercenaires. Alertée par le bruit du canon, Béatrice Sagot veut intervenir, sauver ce qui peut encore l’être. Mais elle est arrêtée à un barrage militaire russe, à portée de vue des maisons où, après le passage des chars, les paramilitaires se livrent au pire sur les femmes et les enfants. Elle n’a droit qu’aux regards, chargés de souffrance, des hommes qui ont réussi à fuir. De retour en France, elle va progressivement connaître les nuits sans sommeil, les angoisses, l’hyperactivité, l’hypervigilance et aussi la profonde tristesse du syndrome de stress post-traumatique. Ignorante du mal qui la ronge, en quête seulement d’apaisement, elle ira de psychologues en psychiatres, de traitements médicamenteux en hospitalisations. Sans succès, pendant six longues années d’errance. Revenue enfin à la vie, elle témoignage aujourd’hui pour ceux qui se destinent à l’action humanitaire ; pour ceux aussi, du corps médical, qui sont appelés à recevoir ces hommes et ces femmes qui rentrent de mission pareils à des naufragés…

Biographie de l’auteur

L’auteur, Béatrice Sagot, est médecin spécialisé en santé publique et médecine sociale. Après une mission humanitaire de développement en Guinée Conakry (1993) et deux missions humanitaires d’urgence à la frontière tchétchène (Ingouchie en 1995, Ossétie du Nord en 1996), elle se consacre désormais à la santé publique dans le département de la Creuse. Elle signe ici son deuxième ouvrage.

Laissez votre réponse!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.